• 04 novembre 2017

    Il  y a 95 ans, le 4 novembre 1922, dans la vallée des rois, en Egypte face à Louxor, l'égyptologue anglais Howard Carter, découvre un tombeau, qui selon la légende aurait déclenché une malédiction sur tous les étrangers ayant violé cette tombe.

    Cette tombe est celle de Toutânkhamon, restée quasi intact, grâce probablement à la volonté de ses successeurs, Aÿ et Horemheb, de faire tomber son règne dans l'oubli.

    Toutânkhamon serait le dernier pharaon de la lignée issue du pharaon hérétique (Amenhotep IV connu aussi sous le nom d'Akhénaton) et, avec lui, disparaissent les dernières traces de la période amarnienne. Les noms de Toutânkhamon et de ses prédécesseurs jusqu'à Amenhotep IV sont retirés des listes royales officielles.

    Pourquoi ces pharaons ont-ils été déclarés hérétiques ?

    Amenhotep IV proclama la suprématie du dieu solaire Aton et interdit le culte des dieux traditionnels, ce qui déplut énormément aux instances religieuses en place.

     

    http://www.sothebys.com/en/news-video/blogs/all-blogs/sothebys-at-auction/2013/11/jewels-fit-for-a-pharoah.html

    « 03 novembre 201705 novembre 2017 »

  • Commentaires

    1
    Samedi 11 Novembre à 11:54
    Bonjour Yoda ,
    et oui une histoire j'en connue et il en a été tant écrit à ce sujet ! des choses intéressantes et d'autres bien plus fantaisistes!
    merci de ce partage historique Yoda
    bien amicalement
    Claude
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :