• 10 septembre 2017

    Il y a 40 ans le 10 septembre 1977, à la prison des Baumettes de Marseille, Hamida Djandoubi, 28 ans est réveillé à 4 heures du matin. On lui propose un verre de rhum, il le boit.  On lui propose une cigarette, il la fume et en réclame un seconde qu'on lui accorde. On lui refusera la troisième. Cette homme essaye de gagner un peu de temps, il est lucide, il sait. Il sait qu'il va mourir dans les minutes qui suivent, son but est de gagner un peu de temps sur la vie. le bourreau lui lie les mains, son col de chemise est coupé,  on l'emmène dans la cour de la prison devant la guillotine...

    Hamida Djandoubi, condamné à mort pour la torture et le meurtre de son ex-compagne, fut le dernier prisonnier guillotiné, avant l'abolition de la peine de mort en France le 18 septembre 1981.

     

    https://www.funeraire-info.fr/decapitation-la-guillotine-comme-outil-de-la-terreur-73172/

    « 09 septembre 201711 septembre 2017 »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 13 Septembre à 22:48

    Superbe billet du jour! Et quel rappel historique! Bravo....

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :