• Aujourd'hui, il y a un siècle jour pour jour, débutait l'une des batailles des plus sanglantes, si ce n'est la plus sanglante de la première guerre mondiale, La bataille de la Somme. À partir de h 25 du matin,L''artillerie anglais se mit à tirerà une cadence de 3 500 coups par minute (58 obus secondes), produisant un bruit si intense qu'il a été perçu jusqu'en Angleterre.

    Initialement conçue par Joffre, commandant en chef des armées françaises, cette offensive dut être amendée en raison du déclenchement de la bataille de Verdun, le 21 février 1916. Foch fut chargé par Joffre de mettre cette bataille en œuvre. Mais, en raison du grand nombre de soldats engagés sur le front à Verdun, les Français, qui devaient fournir l'effort principal, durent, en fin de compte, le confier aux Britanniques.

    Ce fut la première offensive conjointe franco-anglaise de la Grande Guerre. Les forces britanniques lancèrent, là, leur première opération d’envergure, et tentèrent avec les troupes françaises de percer à travers les lignes allemandes fortifiées sur une ligne nord-sud de 45 km proche de la Somme, dans un triangle entre les villes d'Albert du côté britannique, Péronne et Bapaume du côté allemand.

    Ce fut l'une des batailles les plus meurtrières de l'histoire (hors victimes civiles), environ 1 060 000 victimes, dont environ 442 000 morts ou disparus. La première journée de cette bataille, le 1er juillet 1916, fut, pour l'armée britannique, le jour le plus meurtrier de toute l'histoire militaire britannique, avec 58 000 soldats mis hors de combat dont 19 240 morts. Alors que tu coté Allemand, les pertes ne s'élèvent, si on peut dire qu' à 6 000 hommes.

     La bataille de la Somme s'est singularisé, par deux innovations, une, sur le plan militaire avec l'utilisation pour la première fois sur un champ de bataille, d'une arme nouvelle, le char d'assaut; et la secondes,  par l'utilisation du cinéma à des fins de propagande. Pour la première fois, un film, La Bataille de la Somme, saisit une grande partie des horreurs de la guerre moderne en incluant des images tournées lors des premiers jours de la bataille.

    Cette bataille n'est pas restée, comme la bataille de Verdun, dans la mémoire collective des Français qui l'ont même presque oublié. Alors qu'elle tient une large place dans la mémoire collective des Britanniques, Canadiens, Australiens et Néo-Zélandais. Le 1er Juillet est une journée de commémoration sur les principaux lieux de mémoire du Commonwealth dans le département de la Somme.

     

    https://www.francebleu.fr/infos/societe/grande-guerre-il-y-100-ans-la-bataille-de-la-somme-1466688473

     

    Un siècle après, le sol en garde encore les cicatrices

    http://www.somme14-18.com/vivre-centenaire-vivre-centenaire-2016/temps-forts-annee-2016

    La Somme vue du ciel : tranchées britanniques et trous d’obus allemands. Crédit Michael St Maur Sheil


    votre commentaire
  • Vous connaissez sans doute la chanson de Georges Brassens "les copain d'abord". Dans cette chanson, il y parle du radeau de la Méduse. Et bien figurez vous que cette frégate la frégate a fait naufrage le 2 juillet 1816, il y a tous juste 200 ans.

    La Méduse est appareillée le 17 juin 1816, au large de Rochefort, sur l'île d'Aix, pour rejoindre Saint-Louis, au Sénégal. Il s'agit de reprendre possession, au nom de Louis XVIII, des comptoirs ravis par l'Angleterre à la France sous l'Empire et rétrocédés par les traités de Paris de 1814 et 1815. Mais le voyage tourne rapidement au drame. Le 2 juillet 1816, La Méduse échoue, un radeau est construit dès le lendemain, pour tenter de terminer le voyage. Le 5 juillet, le navire est abandonné. La capitaine Chaumareys, le gouverneur du Sénégal et les plus hauts fonctionnaires, prennent place dans les canots du bord. Les150 autres passagers, des soldats principalement, s'entassent sur le radeau qui sera remorqué par les canots. les canots sont surchargés. La décision est prise de laisser dériver l'esquif, déjà à moitié submergé. Il ne reste en tout et pour tout que deux barriques d'eau et cinq de vin pour tous les hommes sur le radeau. Les premiers décès surviennent, les blessés par des planches du radeau et les malades sont jetés à l'eau. Enivrés, effrayés à l'idée de devoir mourir, les survivants  se battent avec violence, augmentant le nombre de morts et de blessés. À force de privation, certains hommes finissent par dévorer les cadavres restés sur le radeau.

    Le salut arrive finalement le 17 juillet, deux semaines après le naufrage. L'un des navires partis de France avec La Méduse aperçoit le radeau. Seuls 15 naufragés sont encore en vie, mais couverts de plaie et burinés par le soleil. Cinq meurent encore avant d'avoir regagné la côte.

    Le peindre Théodore Géricault, fasciné par ce fait divers, rencontre deux rescapés, fait réaliser la maquette du radeau par le charpentier du navire et entreprend, pendant deux ans, de peindre  ce terrible événement.

    Pour info, le capitaine Chaumareys sera jugé et condamné à trois ans de prison, un an plus tard.

    Louvre.fr


    1 commentaire
  • Vendredi 1er juillet au matin, les Rennais ont fait une découverte plutôt inhabituelle. Un cachalot était échoué sur la quai Saint-Cyr, en pleine ville.

    Des scientifiques ont été dépêchés sur le quai Saint-Cyr pour observer l'animal de 15 tonnes.

    Normalement, les cachalots viennent du Nord et descendent pour aller vers les mers de l'équateur, explique un scientifique. Ce cachalot s'est trompé de route, il est parti vers la Manche, où, il n'a pas trouvé assez de nourriture, il est donc arrivé épuisé dans l'océan Atlantique. Hélas pour lui, il s'est retrouvé en plein milieu d' un exercice militaire de la marine. Les sonars des navires l'ont complètement désorienté et l'animal a fini par s'échouer sur le quai en pleine ville de Rennes. 

     

     cachalot, désorienté, s'est échoué sur un quai de Rennes @BGalmiche  /  @BGalmiche

     

    Après le buzz sur les réseaux sociaux, la compagnie Captain Boomer a révélé la supercherie : le cachalot est faux, il a servi pour une performance artistique dans le cadre du festival des Tombées de la Nuit. "L'installation Whale" veut "permettre aux gens de se poser des questions sur leur rapport à la nature". Ce cachalot restera visible jusqu'au dimanche 3 juillet.


    3 commentaires
  •  

     

    Il y a 240 ans jour pour jour, la « Déclaration d'indépendance des États-Unis d'Amérique » , rédigé en 3 semaines Thomas Jefferson, est approuvé et signé le 4 juillet 1776 par 56 délégués réunis à l'Independence Hall. C'est, ainsi que treize colonies britanniques d'Amérique du Nord font sécession avec la Grande-Bretagne, ce 4 juillet 1776, pour former les États unis d'Amérique.

    Ce jour de l'Independence Day est devenue Fête Nationale aux Etats-Unis.

     

    Par John Trumbull — US Capitol Freelance Writing Jobs, Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=180069


    votre commentaire
  • Le 5 juillet est le 187e jour de l'année en cas d'année bissextile. Il reste 179 jours avant la fin de l'année.

    je n'ai rien trouvé d'intéressant dans l'actualité pour écrire un billet.

    Ca faut 2 fois en moins d'une semaine ...

     

     

    http://www.foozine.com/


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique