• Aujourd'hui, une Néo-Zélandaise vient d'être reconnue officiellement comme la première membre de l'Eglise du monstre de spaghettis volant habilitée à célébrer les mariages dans son pays.

     

    Non, ne riez pas,c'est une information très sérieuse.

     

    Cette religion, qui porte le nom de  pastafarisme, est une religion monothéiste considérée par les médias comme une parodie de religion. Elle a pour divinité est le Monstre en spaghettis volant, révélé en 2005 par Bobby Henderson, diplômé en physique de l'université d'État de l'Oregon.

     

     

    En décembre, le directeur néo-zélandais de l'état civil Jeff Montgomory, avait expliqué que cette église répondait aux critères requis par la loi néo-zélandaise sur les mariages. Ce pays a, donc, reconnu cette religion dont les adeptes portent des passoires sur la tête, adulent les pirates et pensent que l'univers a été créé par un spaghetti volant. Cette reconnaissance lui octroye en conséquence, légalement, le droit de célébrer des mariages.


    Karen Martyn a, donc, été ordonnée "ministeroni", c'est-à-dire officiante chargée de célébrer les mariages.
    Pour cette personne, l'Eglise du monstre de spaghettis volant n'est pas une parodie de religion, elle offre à ses adeptes les mêmes opportunités que les autres religions.
    Elle a néanmoins reconnu que l'humour faisait partie intégrante de l'église, elle explique qu'il existe un volcan à bière au paradis, tandis que celle qu'on trouve en enfer est éventée.
    Le dieu vénéré par les fidèles est décrit  comme "un tas de membres en spaghettis avec deux boulettes de viande et une paire d'yeux".
    Les adeptes croient fermement qu'ils doivent rire de eux-même et rire de tout le monde, rien n'est sacré, il n'y a pas de dogme. Chacun a ses croyances mais ils reconnaissent que toutes les croyances peuvent être mises en doute.

     

    Les pâtes, on l'aurait parié, sont "le repas saint" des fidèles et la passoire leur couvre-chef traditionnel.

    Ce mouvement né, voici une dizaine d'années aux Etats-Unis, pour, selon les apparences, dénoncer les dogmes religieux et le créationnisme, a largement essaimé et est aujourd'hui présent dans de nombreux pays.

     


    3 commentaires
  • Aujourd'hui, pas grand chose d'interessant à se mettre sous la dent dans les actualités.

    Je pourrais faire un billet sur le 25ème anniversaire du décès de Lucien Gainsbarre plus connu sous son pseudonyme Serge Gainsbourg. Mais à quoi bon, tous les journaux en parlent, et je préfère m'attarder sur l'anniversaire d'une naissance que celui d'un décès.

     

     


    2 commentaires
  • Quand Lennon remplace de Lénine ...

    En Ukraine, le président Petro Porochenko a promulgué en mai 2015 une nouvelle loi interdisant toute «propagande communiste» dans le pays, cela au grand dam de son voisin la Russie.

    Cette loi sur la "désoviétisation" a une conséquence inattendue: la rue Lénine d'un petite village a ainsi été renommée... rue John Lennon en l'honneur de l'ex-Beatles. Cette rue John Lennon se trouve dans le village de Kaliny, à la frontière avec l'Union européenne.

    Cette loi vise à rompre définitivement avec le passé soviétique de l'Ukraine en interdisant entre autres les symboles soviétiques et nazis, et à condamner ces deux régimes.

    Les monuments à la gloire de responsables soviétiques, dont les nombreuses statues de Lénine, doivent aussi être démontés.

    De là à imaginer qu'elles seront remplacées par des statues de John Lennon ... Oui, ça s' Imagine ...

     


    votre commentaire
  • Le 4 mars est le 63e jour de l'année du calendrier grégorien, le 64e en cas d'année bissextile. Il reste 302 jours avant la fin de l'année.

    C'était généralement le 14e jour du mois de ventôse dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour du vélar.

     

    Que l'actualité est pauvre, aujourd'hui, rien de vraiment intéressant à se mettre sous la dent aujourd'hui ...

     

    Il y a 28 ans François Mitterrand inaugurait la Pyramide du Louvre.

    4 mars 2016

    Antonio Vivaldi aurait eu aujourd'hui ... 338 ans.


    2 commentaires
  • Triste nouvelle, D2-R2 est orphelin.

     

    Le professeur Britannique; Tony Dyson, qui fabriqua R2-D2, petit robot de la saga "Star Wars" en 1977, a été retrouvé mort, jeudi dans sa villa sur l'île maltaise de Gozo. Une enquête pour déterminer les causes de la mort de Tony Dyson, âgé de 68 ans, a été ouverte. Pour l'instant l'hypothèse d'un meurtre est  écarté. Une autopsie sera réalisée afin de déterminer les causes du décès.

    Ce sont des voisins, inquiets de voir que la porte d'entrée de la villa de M. Dyson soit ouverte, qui ont appelé la police. Des agents sont alors entrés dans la maison, et ont découvert le corps du professeur qui vivait sur l'ile depuis le début des années 1990.

    Nommé à l'Emmy Award des meilleurs effets spéciaux, M. Dyson a énormément travaillé pour l'industrie du cinéma, où il était considéré comme un génie dans le domaine de la science-fiction. Selon le site spécialisé Imdb, c'est sur la base des dessins du designer Ralph McQuarrie (également à l'origine de Darth Vador, Chewbacca et C-3PO), que Tony Dyson fabriqua le petit droïde roulant, et cylindrique.

    R2-D2 est le compagnon inséparable d'un autre robot, à forme plus humaine, C-3PO. Grâce à la saga de George Lucas, il est devenu l'un des robots les plus connus et les plus attachants du cinéma.

     

     

     


    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique