• Le 1er novembre correspond à la fête catholique de la Toussaint, qui célèbre tous les saints, généralement confondue avec le  Jour des morts, qui tombe le lendemain de la Toussaint, le 2 novembre, qui lui, comme son nom l'indique, honore les morts.

    Les origines de la Toussaint remonteraient à la fin du IIe siècle, quand ceux qui se réclamaient du christianisme ont commencé à rendre hommage à ceux qui étaient morts en martyrs. Le pape Boniface IV  met en place une commémoration régulière des saints, en 610. Et ce n'est qu'un peu plus d'un siècle après, que le pape Grégoire III fixe la date du 1er novembre pour cette fête, et  espère, ainsi, contrer une fête celte et païenne qui elle se déroule la veille, le dernier jour d'octobre, pour fêter leur nouvel an correspondant à la fin des récoltes, l’arrivée de l’hiver.

    La comparaison de ces 2 fêtes est difficile. Ces deux fêtes sont en effet, totalement contradictoires. Halloween est avant tout un prétexte pour faire la fête, s'amuser et oublier les longues soirées automnales, souvent tristes et pluvieuses. La Toussaint, elle, est une fête beaucoup plus calme basée sur le recueillement et la prière.

    Fête l'une des fêtes n'empêche pas de fêter également l'autre.

     

    https://www.contrepoints.org/2017/10/31/302186-la-toussaint-halloween-ne-melangeons


    votre commentaire
  • Des scientifiques japonais et français, dans le cadre  la mission scientifique ScanPyramids, sur les pyramides de Gizeh, ont découvert une cavité, jusqu'alors inconnue,  en plein cœur de la pyramide de Khéops, grâce une nouvelle technologie appelée "onde cosmique". Cette "pièce" mesurerait plus de 8 mètre de haut, 47 mètres de long et un de large.

    D'autres cavités auraient déjà été observées, mais les chercheurs attendent encore confirmation avant d'annoncer leur découverte.

    Mais, pourra-t-on un jour creuser les pyramides pour aller voir ce que dissimulent ces mystérieuses salles?

    A ce jour aucune autorisation n'a été délivrée. Un jeune chercheur de l'Inria, Jean-Baptiste Mouret, commence à réfléchir aux solutions qui pourraient permettre par une ouverture de 3cm de diamètre l'exploration de ces cavités.

     

    Ce plan va, peut-être bientôt être complété.

     

    https://matricien.org/geo-hist-matriarcat/afrique/egypte/grande-pyramide-isis/


    1 commentaire
  • Le billet d'aujourd'hui est un hommage à une petite chienne qui nous quitta, il y a 60 ans.

    Cette petite chienne portait le nom de Laïka (du russe : Лайка, « petit aboyeur »), elle avait 3 ans quand  le programme spatial soviétique la sortit de son état de chien errant dans les rue de Moscou pour la rendre internationalement connue.
    Elle fut le premier être vivant à aller dans l'espace, le 3 novembre 1957 à bord de spoutnik 2, elle mourut, à bord 7 heures après le décollage, et non pas 4 jours plus tard, empoissonnée par ses aliments ou d'asphyxiée par l'épuisement de ses réserves d'oxygène, comme la thèse officielle le soutenait jusqu'en 2002, mais du stress et de la surchauffe, due à une défaillance du système de régulation de température. Il faut dire que après le succès de Spoutnik 1, lancé le 4 octobre 1957, soit un mois plus tôt, Nikita Khrouchtchev exigea qu'un second le lancement ait lieu pour le 7 novembre afin de célébrer le 40e anniversaire de la révolution russe. Spoutnik a donc était construit et mise au point en 4 semaine. Cette capsule spatiale se désintégra le 14 avril 1958 en rentrant dans l'atmosphère terrestre.

     

     https://www.animalwised.com/the-story-of-laika-the-first-dog-in-space-1756.html

     


    1 commentaire
  • Il  y a 95 ans, le 4 novembre 1922, dans la vallée des rois, en Egypte face à Louxor, l'égyptologue anglais Howard Carter, découvre un tombeau, qui selon la légende aurait déclenché une malédiction sur tous les étrangers ayant violé cette tombe.

    Cette tombe est celle de Toutânkhamon, restée quasi intact, grâce probablement à la volonté de ses successeurs, Aÿ et Horemheb, de faire tomber son règne dans l'oubli.

    Toutânkhamon serait le dernier pharaon de la lignée issue du pharaon hérétique (Amenhotep IV connu aussi sous le nom d'Akhénaton) et, avec lui, disparaissent les dernières traces de la période amarnienne. Les noms de Toutânkhamon et de ses prédécesseurs jusqu'à Amenhotep IV sont retirés des listes royales officielles.

    Pourquoi ces pharaons ont-ils été déclarés hérétiques ?

    Amenhotep IV proclama la suprématie du dieu solaire Aton et interdit le culte des dieux traditionnels, ce qui déplut énormément aux instances religieuses en place.

     

    http://www.sothebys.com/en/news-video/blogs/all-blogs/sothebys-at-auction/2013/11/jewels-fit-for-a-pharoah.html


    1 commentaire
  • L'actualité est bien pauvre, ce dimanche. Je n'ai rien  trouvé, aussi, dans l'Histoire. Bref ce jour est un jour sans billet.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique