• 29 octobre 2017

    Halloween arrivant.

    Il y a 627 ans, le 29 octobre 1390, avait lieu le premier procès en sorcellerie à Paris.
    Jeanne de Brigues fut reconnut coupable d'être une sorcière et a été condamnée à être brulée vive. Cette femme avait, en Seine et Marne, selon la rumeur publique, la réputation de retrouver les objets perdus, d' indiquer les voleurs à ceux qui avaient été dérobés, guérissait les malades et, au besoin, rendait malades les gens qui se portaient bien. Cette réputation était si bien établie qu'il arrivait que les voleurs, informés qu’elle les recherchait, venaient lui avouer leurs méfaits, et la supplier de ne pas les dénoncer. Des fois, ils indiquaient eux-mêmes où se retrouverait le produit de leurs méfaits. Ce qui facilité la tache de Jeanne, et lui permettait d’accroître sa renommée.

    Une affaire de maladie et de guérison d'un homme à Paris ayant attira l’attention des autorités. Elle fut arrêtée et emprisonnée au Châtelet. Le procès fut long, et aboutit à sa condamnation pour sorcellerie le 29 octobre 1930. L'exécution eut lieu presque un an après le 19 août 1931. Ce jour là, à la prison du Châtelet aux Halles, on lui recouvrit la tête d'une mitre, et elle fut mises au pilori, puis conduite au marché aux pourceaux (aujourd'hui disparu, situé à l'époque proche des rues Saint-Honoré, Saint-Roch et des Petits-Champs) pour y être brûlée vive.

     

     

    https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Witch-scene4.JPG

    « 28 octobre 201730 octobre 2017 »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :